PREVISIONS METEO - HISTOCLIMAT MCS, MILLIARDS DE DONNÉES - Evénements climatologiques en France depuis 1675:
Vagues de froid - Canicules - Douceur l'hiver - Etés pourris - Etés précoces - Hivers tardifs - Etés tardifs - Hivers précoces

Températures à Paris en Juin 1696 Températures à Paris en Mars 1947 Températures à Paris en Juillet 1904

PAGE FACEBOOK
Visiteurs depuis le 7/11/2009:
Visiteurs aujourd'hui:
Je me présente, je suis Solenn Nadal alias Fantomon passionnée de météo depuis toujours (Déjà à 2 ans je scrutais les 32°C annoncés en Camargue l'été 1994 en général et je comprenais. Je suis aussi artiste, notamment j'adore peindre à l'aquarelle ou encore prendre des photos de paysages, je suis végétarienne depuis ma petite enfance (A 3 ans j'ai découvert ce qu'était la viande). Je suis née le 6 Avril 1992 mais je me considère toujours comme enfant, j'aime tout ce qui est enfant. Je suis asperger je précise et j'ai toujours adoré les chiffres. Vous pouvez trouver pas mal de températures remontant il y a longtemps sur mon site et des statistiques pour ce qui est météorologie.
-

Météostats +

Espace membre +

Temps actuel +

Moyennes et records +

Temps du passé +

Relevés chez moi à Paris +

Changer de langue +

Hors météo +

Partenaires

  • MétéoLive Auvergne
  • Météo-Passion
  • La Météo.org
  • La Climatologie
  • Météo-Bretagne
  • Météo Puerto Banus
  • Climate Data
  • Côté Météo
  • Météo-villes
  • Météoinfo
  • Météo-Centre
  • Météo-Villes

Votes

  • Weborama
  • Good Station

Comme pas mal de toits bretons, de l\'ardoise
Le magnifique Fujiyama ou Mont Fuji au Japon. le Mont Argent.
Pour Amandine
Un concert façon Woodstock
Comme pas mal de toits bretons, de l\'ardoise
L\'Ile Bouvet, petite île glacée de l\'extrême sud de l\'Atlantique, point le plus froid en été à cette latitude, recouverte par la neige à 93%
Les 21 lacets de l\'Alpe d\'Huez
Le Fitz Roy (Avec à gauche le Cerro Torre), 3405m, point culminant de la Patagonie une des montagnes les plus dures à gravir du monde
Dégradé de rose: Pokémon Version Rose avec Rondoudou (Inspiré par Raphael)
Dégradé de Rouge: Pokémon Version Rouge mon premier jeu avec Dracaufeu

(Inscription) (Connexion)

 
Voir un dossier météo

Le grand Février 1956! Mois le plus froid du 20ème siècle! par Fantomon le 01/03/2014 @ 15h59 (Lu 398 fois)
Voilà, je vais vous parler de la plus grande vague de froid sur un mois enregistrée en France au 20ème, Février 1956 en ce début Février 2014.

Après deux mois d''hiver plutôt doux, encore 11,4°C de maximale le 29 et 9,1°C le 30 à Paris, le froid déjà installé au nord (Autour de -25°C de minimale à Helsinki dès le 29 et -27,2°C le 31 et deux maximales sous les -24°C et -38,1°C à Moscou le 31 avec -32,3°C de maximale, un record absolu de froid pour Janvier et 5 minimales sous -30°C) arrive le tout dernier jour du mois en France avec -6,3°C de minimale à Paris. Le premier Février, on a déjà des minimales en dessous de -10°C un peu partout en France (-12,7°C à Paris et sous -17°C à Strasbourg), mais le pire est à venir.

Au tout début du mois, le -25°C à 850 hPa frôle l''est de la France, un record seulement revu en Janvier 1987. Le froid arrive brutalement avec -20°C à Belfort SANS NEIGE au sol le 2, -14,7°C à Paris également record du 20ème siècle ou -22,8°C de maximale à l''Aigoual (1567m d''altitude) avec -26,3°C le matin, il fera dans le mois jusqu''à -28°C. Les -20°C sont légèrement franchis dans le quart nord est et même les -25°C à Mouthe. Et à Marseille, la température tourne autour de -10°C (Entre -12°C et -8°C), pas de dégel à Biarritz. Tout ça en ce légendaire 2 Février 1956. Il gèle dans toutes les stations. Le 1er, on mesure une maximale de -13°C à Nancy, -13,5°C à Mulhouse, -10°C à Auxerre, -11,4°C à Belfort, -10,6°C à Besançon, -13,8°C à Langres, -14,4°C à Strasbourg et -15°C à Phalsbourg! Les maximales ne passent pas -10°C sur une partie du nord/nord est de la France et du centre, exceptionnel! Le 2 Février, on passe les -20°C dans pas mal de stations de l''est avec toujours pas mal de maximales inférieures à -10°C encore, -13,8°C à Saint Etienne de max, -12,7°C à Lyon, -18,8°C à Lus la Croix Haute, -16°C au Puy ou à Chamonix ou encore -8,3°C à Paris et -10°C à Orange. -21,2°C de minimale à Langres.

Le 3, il se fait un peu moins froid presque dégel à Paris mais -12°C à Biarritz. -11°C à Nantes. Mais les minimales sont encore inférieures à -10°C sur la majorité de la France.

Le 4, le redoux relatif continue (Dégel à Paris, 4°C à Nantes) même si la maximale reste d''1°C au Cap Corse, et -24,5°C de minimale à Chamonix avec -10°C de maximale!

Le 5, ça continue avec même plus de 5°C à Paris mais toujours très froid dans les Savoies (-22°C à Chamonix, 18,6°C à Lus la Croix Haute (Drôme) et -17,1°C à Bourg Saint Maurice) ce qui témoigne le froid d''altitude mais 4/9,4°C à la Hague.

Le 6, la minimale est même de 5,7°C à Alençon et on approche les 10°C sur la côte Atlantique hormis le -19,5°C à Chamonix qui montre que le froid va bientôt revenir et qu''il est toujours là sur l''est de la France où le redoux est bien plus faible. Il fait 10,1°C à Cazaux et 11,2°C à Montpellier et les températures sont positives sur une grande partie de la France. 14,5°C à Gérone dans le NE de l''Espagne.

Le 7, le froid reprogresse un peu vers l''ouest mais il fait 10°C pile à la rade de Brest, les -10°C sont par exemple atteints à nouveau à Châtillon sur Seine dans la Côte d''Or. Mais on relève encore pas mal de températures y compris minimales positives avec 6,3°C au plus froid à Perpignan avec 10,4°C l''après midi et même 15,5°C à Gérone!

Le 8, les -10°C sont franchis à nouveau un peu partout sur l''est et même les -15°C à Châtillon sur Seine et -19,5°C à Chamonix, mais le dégel diurne est courant (4°C à Paris) avec des minimales encore douces dans le nord ouest, à peine négatives. Il dégèle à Vichy (1°C) après une minimale de -12,3°C par exemple.

Le 9, statut quo mais les minimales progressent vers l''ouest (-9°C à Paris par exemple), -23°C à Berlin. Ajaccio est la seule à atteindre 10°C pile. -15,8°C/-7°C à Mulhouse, -9,9°C de maximale à Strasbourg ville et -9,8°C à Phalsbourg. Les maximales sur la côte d''Azur et en Corse avoisinent encore les 10°C mais ne les dépassent pas.

Et puis le 10 Février, nouvelle invasion froide avec -28°C à l''Aigoual, des -20°C dans l''est, -30°C à Nuremberg, -22°C à Strasbourg, et une exceptionnelle maximale de -10°C à Marseille après une minimale de -13,3°C, au bord de la méditerranée! -11°C de maximale au pied des Pyrénées comme à Tarbes, -11°C de minimale à Paris, -20,6°C/-14,1°C à Besançon, mais moins glacial en Bretagne alors qu''il fait -10°C de minimale au Cap Ferret. Cet après midi est l''après midi le plus froid peut être de l''histoire du littoral ouest méditerranéen en France. Et souvent l''après midi le plus froid pour Février en France même. Les maximales sont incroyablement froides avec -15°C à Mulhouse, -14°C à Belfort, -9°C à Carcassonne, -17°C à Chamonix, -11,6°C à Lyon, -11°C à Orange, -12,9°C à Saint Etienne, -14°C à Thonon, -10,8°C à Tarbes et sont autour des -10°C sur toute la Provence. Les minimales chutent à -21,9°C à Mulhouse, -21,4°C à Belfort, -20,6°C à Besançon, -20,8°C à Langres et au Puy, -22°C à Strasbourg, -18°C à Thonon et -14,5°C à Orange mais en Corse il ne gèle à peine même s''il fait bien froid.

Le 11 est encore glacial avec -22,5°C à Saint Etienne et -18°C à Thonon! Les minimales sont inférieures à -10°C sur les deux tiers est sauf à l''extrême sud est mais toujours -13°C à Marseille et -14°C à Montpellier, -9°C à Nantes et -10°C/-5°C à Biarritz et San Sebastian. Il dégèle à peine à Madrid (0,2°C) et en Corse, le grand froid recouvre la France et la moitié Nord de l''Espagne en masse d''air. Les maximales sont encore souvent en dessous des -10°C surtout sur l''est avec -10,6°C à Saint Yan, -10,2°C à Thonon, -12,3°C à Saint Etienne, -11°C à Lyon, -10,9°C à Clermont Fd, -12°C à Mulhouse et -11,4°C à Belfort. Les minimales tombent encore aussi à -18°C à Thonon (Pourtant tempéré par le Lac normalement), -19,7°C à Phalsbourg, -24,8°C au Mont Aigoual, -20,3°C à Luxeuil, -18,9°C à Ambérieu et -23,5°C à Chamonix.

Le 12, le froid régresse légèrement (Les -20°C ne sont plus atteints en plaine sauf -22,3°C à St Etienne) sauf dans le sud est avec -17°C au Luc et -16,8°C à Marignane, -23°C à Chamonix et encore -11°C à Paris mais 7°C à Bastia. La régression est donc relative puisqu''il fait encore -10°C à Bordeaux, -9°C à Nantes et -17°C à Phalsbourg et surtout -9°C à Madrid sans dégel (-1°C de max). Les maximales restent inférieures à -10°C dans l''est parfois avec -11°C à Belfort, -12,4°C à Mulhouse, -10,2°C à Saint Etienne et restent quand même bien basses. Il fait encore -18,5°C à Salon de Provence et -17,2°C à Thonon au petit matin tout de même. Aussi -23°C en Espagne et -35°C en Corrèze mais en altitude.

Le 13, -22,8°C à Mulhouse et -18,8°C à Vichy, le froid recule vers l''est où il reste intense, -7°C/2°C à Paris contre -17°C/-8°C à Chatillon en Côte d''Or, la limite doux froid sur la moitié nord se situe au même endroit que pendant les deux jours glaciaux de Décembre 2009 qui ont touché uniquement l''est. -15°C à Pau et Mont de Marsan mais 2/3°C de maximale et 5°C à Nantes et Bordeaux malgré une minimale encore de -12°C mais redoux limité en Méditerranée sauf 7°C à Perpignan et à Nice mais 0°C à Marseille au plus chaud et 3°C au Cap Corse où il a encore gelé le matin. Les maximales restent bien froides à l''est, -9,2°C à Langres, -8°C à Macon, Dijon et Besançon, -9,3°C à Belfort et -8,6°C à Mulhouse. Encore -21,2°C à Luxeuil et -19,6°C à Belfort et -18,9°C à Saint Etienne au matin.

Le 14, encore -22,5°C à Saint Dizier toujours ce contraste est/ouest, mais seule une petite frange ouest résiste (Bretagne notamment) et le froid progresse beaucoup vers l''ouest, -21°C à Limoges, -21°C à Saint Yan, -22°C à Metz et Nancy mais il gèle à peine à Biarritz et à Brest où à Biarritz on atteint même 8°C l''après midi, -10°C à Montpellier et -8°C à Marseille avec 0°C de maximale, -20°C à Melun, -17°C au Bourget et -19°C à Creil et à Saint Quentin et -11°C à Paris même si l''après midi on se rapproche du dégel et à propos -11°C à la Rochelle! -18,8°C à Auxerre, Avord et Mulhouse, -16,8°C à Beauvais, -22°C à Châtillon sur Seine, -18,5°C à Creil, -19,4°C à Dijon et surtout -24,2°C à Erneville! -19,7°C à Melun, -21°C à Nancy, -18,6°C à Saint Quentin

Le 15, le froid exceptionnel atteint son intensité max dans le sud ouest avec -15,6°C à Nantes, -13,6°C à la Rochelle, -15,2°C à Bordeaux, -21,9°C à Agen, -19,2°C à Toulouse, également froid dans le centre, -23,3°C au Puy, -22,2°C à Saint Etienne, -23,6°C à Saint Yan, -21,7°C à Vichy, -21,8°C à Nevers, mais aussi près des Alpes, -25°C à Mouthe et Chamonix et -18,4°C à Vérone. Néanmoins, il dégèle sur une grande partie ouest/nord ouest près des mers ce qui donne des bonnes amplitudes, les minimales ont du être amplifiées par une nuit dégagée et enneigée dans pas mal de stations du sud ouest puis le soleil a fait remonter. Sur la moitié nord et même localement dans l''est, le froid régresse, que -5,5°C/2,1°C à Paris par exemple et 6°C de maximale à Groix.

Le 16, le froid régresse lentement mais les minimales sont encore bien basses du sud ouest au nord est, on relève encore un exceptionnel -19,1°C à Agen, -16,5°C à Saint Girons, -15,4°C à Toulouse, -5°C à Bastia, -21°C à Chamonix, le froid est aussi cantonné au nord est, il fait encore -14,4°C à Nancy et -15,6°C à Luxembourg et -15°C à Erneville dans la Meuse mais ça reste local, les gelées sur le reste de la France sont très faibles sur une grande partie ouest/nord ouest avec -0,6°C/4,4°C, on enregistre même une minimale d''1,8°C à Dieppe mais le froid est toujours intense aussi sur l''extrême sud avec -11°C au Luc au Provence.

Le 17, malgré un redoux en altitude, le froid redevient plus mordant, il fait à nouveau -10°C au Mans, même si sur la moitié nord ouest plus influencée par le redoux les températures ne sont pas exceptionnelles et il ne gèle même pas à la Hague 1,6°C de minimale et 7°C de maximale, mais du pied des Pyrénées au nord est, toujours glacial, -15,4°C à Toulouse, -13,6°C à Carcassonne, -15,5°C à Agen, -15,1°C à Ambérieu, -13,4°C à Millau, -13,6°C à Gourdon mais 9,7°C à Ajaccio, contre dans le nord est -17,7°C à Erneville, mais des exceptionnels -23,2°C à Metz et -24°C à Nancy ou encore -20°C à Chamonix, la Lorraine est très touchée par le grand froid ce matin là, alors qu''un redoux est amorcé enfin près de la grande bleue avec 8,2°C à Nice. L''effet urbain est important dans le nord est, -20,9°C à Strasbourg aéroport contre "que" -15,5°C en ville. Il dégèle à peine à Paris.

Le 18, le froid est toujours exceptionnel dans un bon tiers nord est, -20,8°C à Strasbourg (Contre -16,9°C en ville), -20,5°C à Saint Dizier, -23,4°C à Nancy, -27,2°C à Mouthe, -21°C à Metz, -23,2°C à Luxeuil, -24,2°C à Erneville, -21°C à Châtillon sur Seine, -21,5°C à Chamonix mais aussi -14,1°C à Cambrai et -16,2°C à Ambérieu. Les -10°C étant encore atteints dans le sud ouest près des massifs comme à Agen ou à Pau, le froid restant plus modéré sur les littoraux atlantique et méditerranéen. Comme depuis quelques jours, ce sont surtout les minimales qui sont exceptionnelles, des maximales plus basses ayant été atteintes un peu partout en 1929, 1985 ou 1987. A noter, 9°C à Nice.

Le 19, une nouvelle advection de froid en altitude donne des maximales très basses (Parfois inférieures à -10°C) mais aussi un refroidissement global. La température ne dépasse pas -10,9°C à Langres, -10,2°C au Puy, -8°C à Luxeuil, -7,5°C à Nevers, -11,5°C à Mouthe, -10,8°C à Phalsbourg, -8°C à Saint Yan ou encore -8,7°C à Châtillon sur Seine alors qu''il fait 9°C à Bastia. C''est le retour du -10°C dans la capitale avec -10,1°C, avec des minimales toujours plus tempérées dans l''ouest alors qu''on tombe à -20,6°C à Erneville, -13°C à Lille, -16,2°C à Nancy mais on en reparlera pour Nancy, mais que -3,9°C à Nantes où il dégèle légèrement, -14,1°C à Saint Yan, -14,7°c à Vichy mais que -11,6°C à Strasbourg par contre -18,2°C à Saint Dizier. A noter qu''il ne dégèle pas à Marseille et une minimale de -23,1°C à Iena.

Le 20, la masse d''air la plus froide d''Europe se situe en plein coeur de la France, le grand froid est généralisé même si plus modéré en Bretagne et en Corse, le froid soit un axe nord est sud ouest plus la vallée du Rhône d''où des valeurs très froides autour de Marseille. Il fait encore -20,4°C à Limoges, -15°C à Gourdon et -17°C à Agen, -14,8°C à Saint Girons, -11°C à Montpellier et à Nimes, pas de dégel à Marseille mais 9°C à Bastia. -17,9°C à Vichy, -18,6°C à Saint Yan et à Saint Etienne, -16,6°C à Nevers, Macon et Besançon, -19,4°C à Ambérieu et surtout -27,3°C à Mouthe! Mais le plus froid est dans le nord est, -18,8°C à Châtillon sur Seine, -19°C à Erneville, -19,6°C à Metz, -21,5°C à Nancy (-7°C l''après midi), -8,3°C de maximale à Phalsbourg et -22,2°C à Strasbourg pour une maximale de -9,2°C (Contre -16,5°C de minimale en ville)!

Le 21, le paroxysme du froid est atteint sur le nord et l''est, alors qu''au sud ça se radoucit, il fait même 12°C à Bastia. Il fait encore -19,6°C à Vichy, -19,3°C à Stasbourg avec -8°C au plus chaud, -18,8°C à Saint Yan, -16,3°C à Saint Quentin, -17°C à Saint Etienne, -20°C à Saint Dizier, -15°C à Rouen, -19,9°C à Reims, -8,8°C de maximale à Phalsbourg, -10,6°C à Montsouris (Mais pas plus froid que le 21 Février 1985), -17,2°C à Nevers mais surtout -24,8°C à Nancy et -27°C à Mouthe à seulement 9 jours du printemps météorologique. -20,8°C également à Metz, -16,8°C à Melun, -16,2°C à Macon, -20,9°C à Luxeuil, -17,8°C à Lille, -18,2°C au Touquet (Au bord de la mer), -23,2°C à Erneville, -16,6°C à Dieppe, -21,5°C à Châtillon sur Seine, -11,2°C/-4,4°C au Cap de la Hève, -17,2°C à Cambrai, -16°C à Caen et -20°C à Mulhouse!

Le 22, 1m de neige à Bordeaux, le froid régresse en altitude et les minimales sont moins basses que la veille dans l''est, il fait néanmoins encore -18,2°C à Strasbourg, -17,2°C à Reims, -18,1°C à Nancy, -20,5°C à Mouthe, et encore -20,8°C à Luxeuil, -19,7°C à Mulhouse où on ne dépasse pas -6,8°C mais que -13,8°C à Erneville (Redoux de près de 10°C) et il ne gèle plus en Corse et sur la Côte d''Azur, 1°C/7°C à Marseille, 3°C/8°C à Nice et 4°C/8°C au Cap Corse ou encore plus que -7,8°C à Vichy. Par contre, les minimales restent exceptionnelles sur la moitié ouest, -13°C à Poitiers, -11,2°C à Nantes, -10,2°C à Lorient, -10,6°C à la Rochelle (Pas de dégel), -7°C à Brest et -11,1°C à Bordeaux (Pas de dégel). Mais on commence à s''éloigner des records globalement, sauf de -10°C/-15°C/-20°C le plus tardif.

Le 23, le matin est encore glacial dans le nord cette fois ci et localement là où l''enneigement est important comme à Bordeaux avec -13,8°C, sinon on note souvent des minimales dans le nord très basses, parfois les plus tardives avec -10°C ou moins sur une grande moitié nord (Sauf vers la Bretagne) et sur une partie du sud ouest, on relève encore -10°C à Toulouse, -11,9°C à Cazaux et même en Bretagne peu de dégel sauf un léger à Brest et sans doute sur les pointes/îles. Il fait -15,4°C à Saint Quentin avec -8,2°C au plus chaud ce qui est incroyable à une semaine de Mars, toujours -18°C à Saint Dizier, -14°C à Rouen (-4°C de max), -13,7°C à Reims avec -6,8°C de max et -11,1°C à Paris avec une maximale à -5,3°C (Il faudrait je crois remonter au 5 Mars 1845 pour avoir une maximale sous -5°C plus tardive), -17°C à Nancy, -17,8°C à Luxeuil, -15,6°C à Lille avec -7°C de maximale, -12,7°C/-7,3°C à Langres, -19,9°C à Erneville! -18,2°C/-5°C à Châtillon sur Seine, -16,3°C à Cambrai avec une incroyable maximale de -8,4°C et -16,4°C/-6,3°C à Mulhouse. Si les maximales sont incroyablement basses à une semaine de Mars, sur la moitié sud les maximales remontent. 6,9°C à Pau, 7,2°C à Millau, 10°C à Toulon et 11°C à Ajaccio. La fin de la vague de froid se profile progressivement.

Le 24, statut quo dans le nord alors que le sud se radoucit progressivement, les minimales restent toujours très basses et inférieures à -10°C sur une bonne moitié nord sauf en Bretagne. Mais même sur le nord, les maximales remontent. A Paris, si la minimale est un exceptionnel -12,3°C à Montsouris (Il faut remonter au 24 Février 1709 pour minimale plus basse à une même date et au 1er Mars 1785 pour une minimale sous -10°C plus tardive avec -12,5°C), la maximale remonte à -1°C ce qui n''est pas si rare par contre. Encore -10°C à Nantes sans dégel, mais des gelées très faibles au pire sur l''extrême sud y compris sud ouest (0,3°C à Biarritz où il ne gèle même pas), on attention même 16,3°C l''après midi à Ajaccio. Mais revenons au grand froid, -17,1°C à Vichy mais dégel en journée, -15,2°C à Saint Quentin, -18,6°C à Saint Dizier, -18°C à Reims (Le grand froid recule peu dans le nord est par contre), -17,6°C à Nancy, -15,1°C à Melun, -19,6°C à Luxeuil, -15,1°C/-4,1°C à Lille, -19,2°C à Châtillon sur Seine, -14,8°C/-4,4°C à Cambrai et -20,2°C à Mouthe!

Le 25, le redoux gagne le sud où le temps devient printanier même dans le sud ouest mais le grand froid persiste le long de la Manche et des frontières du nord/nord est. Ainsi, il fait 13°C à Mont de Marsan et jusqu''à 14,9°C à Saint Auban dans le 04. 9°C à Ajaccio, mais toujours -12,8°C à Abbeville, -4°C de maximale à Mulhouse, -15°C/-2,8°C à Cambrai, -9°C au Cap de la Hève, -12,5°C à Creil, encore -9,4°C au Bourget, -12,9°C/-2,9°C à Lille, et un gros -17,5°C à Luxeuil, preuve de redoux tout de même plus au sud, à Mouthe on passe de -15,9°C à 9,4°C mais encore -14,6°C à Reims et -14,8°C à Strasbourg. Néanmoins, les -10°C se font de plus en plus rares en dehors de l''extrême nord/nord est et la vague de froid recule, la preuve la masse d''air est proche du 0°C à 850 hPa (1500m environ d''altitude) ce qui est de saison.

Le 26, même si la masse d''air continue à légèrement se radoucir, le froid a tendance à se réintensifier légèrement, surtout du nord est au sud est alors que le redoux continue près de la Méditerranée avec 15°C à Nice et 15,5°C à Cannes. Mais toujours -17,5°C à Mulhouse avec -4°C au plus chaud, -14,3°C à Cambrai, -13,9°C à Châtillon sur Seine, -12,3°C à Creil, -10,9°C/-4,2°C à Langres, et encore -20°C à Luxeuil qui décidément ne s''en sort pas un froid amplifié par la neige au sol et l''effet cuvette, -11,8°C à Melun, -17,5°C à Mouthe, -9,3°C à Paris où on frôle encore la barre des -10°C (Rappel: le record actuel du 21e siècle n''est que de -8,9°C le 7/1/2009), -12,6°C à Reims contre 7,7°C le même matin à Perpignan, -13°C à Saint Quentin et surtout encore -17°C à Vichy! C''est une sorte de bouquet final.

Le 27, si le très grand froid devient encore de plus en plus localisé avec un redoux progressif sur la moitié nord, il refait plus froid sur la moitié sud avec des maximales autour de 2°C-3°C dans le SO, et une minimale de -5°C à Montpellier sauf sur la côte d''Azur et en Corse, avec 15°C à Nice de maximale et 14°C aussi à Bastia. Revenons au froid qui frappe encore la moitié nord également, mais les températures sont quand même moins basses même si le froid s''acharne encore sur Luxeuil avec encore -17°C mais il dégèle en général (3°C l''après midi à Luxeuil mais -2°C à Mulhouse), il fait aussi -14°C à Vichy, -13°C à Saint Yan, -13,2°C à Strasbourg, -12,6°C à Reims et tout de même -7°C à Paris/2,4°C de max, -15,1°C à Nancy, -16,7°C à Erneville et -15,9°C à Châtillon sur Seine.

Le 28, la nuit est encore glaciale du sud ouest au nord est mais l''après midi marque la fin de la vague de froid peut être la plus exceptionnelle du siècle, si le matin il fait encore -15°C à Vichy, on monte à 8,1°C l''après midi soit des grandes amplitudes, encore -13,1°C à Strasbourg, -14°C à Saint Yan, -12,3°C à Saint Etienne, -12,5°C à Saint Dizier, -14,5°C à Nancy, -17,9°C à Mouthe, -12,8°C à Metz, -10,9°C à Lyon, encore -17°C à Luxeuil et -16,7°C au Puy, -14,4°C à Erneville où le dégel reste faible comme dans tout le NE, -13,2°C à Clermont Ferrand, -15,6°C à Châtillon sur Seine, mais aussi -10,6°C à Cazaux, -11,2°C à Bordeaux, -14,2°C à Mulhouse et -13,5°C à Ambérieu. Mais on remonte à 5,4°C à Paris avec seulement -2,8°C de minimale, à 10,8°C à Rennes (Les 10°C sont dépassés en Bretagne sur une bonne partie), 10,6°C à Mont de Marsan, 15°C à Toulon et 17,2°C à Cannes!

Le 29, il ne gèle pas à Montsouris (Pas vu depuis le 6) avec 5°C/9,7°C ni sur un bon tiers nord ouest, il gèle à peine sur le nord est, même s''il fait encore -6,3°C à Bordeaux et encore quelques gelées sur la moitié sud mais dans l''après midi le redoux est généralisé et le dégel aussi largement. Il fait jusqu''à 18,1°C à Saint Auban et même 19,3°C à Marseille mais -14°C encore au matin à Mouthe où on remonte à 9°C. 18,7°C à Montpellier, 9,9°C à Abbeville, 12°C à la rade de Brest, 5,1°C à Erneville, 13,1°C à Nantes, 7,4°C à Strasbourg et une minimale de 9,6°C au Cap Corse. Fin de la vague de froid, qui fut extraordinaire puisqu''elle dura tout un mois avec peu d''interruptions! Il fait aussi 20,6°C à Gérone en Espagne.

Après, il y aura encore du froid en Avril (Grosses gelées le 8 Avril avec -17,9°C à Mouthe, -6,8°C à Nancy, -1,7°C à Ajaccio, -6,2°C à Châtillon sur Seine et -0,4°C à Paris) après un mois de Mars plutôt normal, Mai est doux avec un peu de chaleur mais l''été est incroyablement frais surtout Juin et Août (18,6°C de moyenne des maximales à Paris en Juin!) avec plus de 2°C de déficit sur l''été, Août est le mois le plus catastrophique avec 3,6°C de déficit à Paris, Septembre est plus doux en moyenne avec un léger excédent (Moyenne plus élevée qu''en Août), mais fin Octobre marque le retour du froid avec des maximales très basses avec 6,2°C l''après midi du 31 à Nantes par exemple et le 30 il avait neigé dans le centre est. Et en Novembre, on battra encore des records de froid (-12°C au Mans le 23, -10,2°C le 24 à Limoges et -10,9°C le 25 à Beauvais), 1956 est ainsi une des années les plus froides du XXème siècle en France.


Ainsi, ce mois de Février 1956 est le mois le plus froid dans beaucoup de stations méditerranéennes notamment depuis parfois des siècles, à Genève c''est le mois le plus froid à égalité avec Janvier 1930, néanmoins à Paris, Février 1895 a été légèrement plus froid et Décembre 1879 largement. La station la plus "chaude" est Ajaccio avec 4,4°C de moyenne contre -9,7°C par ex à Mulhouse ou -0,2°C à Marseille, -3,5°C à Paris, à Luxeuil -15,3°C de moyenne des minimales et -15,6°C à Erneville, seul à Nice (0,2°C) et en Corse (1,7°C au Cap Corse) n''ont pas du gel en moyenne des minimales. 8,7°C de moyenne des maximales à Ajaccio au mieux contre par exemple -5,3°C à Mulhouse. Le déficit moyen est d''environ de 9°C (9,2°C sur toutes les stations françaises) et va jusqu''à 12,6°C à Mulhouse (13,2°C pour les minimales et 12°C pour les maximales) et même 14,5°C de déficit des minimales à Erneville et une grande partie des stations a un déficit très proche ou supérieur à 10°C. Le plus petit déficit est de 4,6°C à La Hague dans le Cotentin et "seulement" 4,1°C pour les maximales et seulement 4,2°C de déficit à Ajaccio pour les minimales. le 2, le 3 (0°C) et le 11, il aura gelé dans toutes les stations (Plus de 100) de mon panel. La seule station sans forte gelée est Nice avec -4,6°C au plus froid, juste après viennent le Cap Corse, Bastia et la Hague avec -5°C soit juste le seuil du fort gel. A Ambérieu et à Saint Etienne, on n''enregistre aucune minimale supérieure à -4°C. La maximale la plus basse du mois moyenne par station est de -9°C et la minimale la plus basse du mois en moyenne par station de -16,5°C. Il tombe 177mm sur le mois à Bastia. On enregistre 26 jours de grand froid (Min<=-10°C) à Erneville et 29 à Mouthe, mais aussi 5 à Marseille, 9 à Bordeaux et 11 à Paris. Beaucoup de stations enregistrent 29/29 jours de gel, Strasbourg et Phalsbourg enregistrent 26 jours sans dégel et même 27 à Mont Saint Vincent légèrement en altitude. Le Cap Corse enregistre le moins de gelées avec tout de même 10 gelées alors qu''il y gèle très rarement et aucun jour sans dégel. Bref, un mois d''une autre époque même si la première quinzaine de Février 2012 avait quelques faux airs de Février 1956, néanmoins il n''y eut pas ces maximales et même minimales si basses. Si Février 1956 se répétait aujourd''hui (On était à deux doigts selon GFS en 2012), ça serait la catastrophe avec peut être un million de morts avec les SDF, pannes d''électricité, d''eau, etc... et avec la crise ça serait encore plus une catastrophe.


Retour à l'index




Chargé en 5s